Le fer

Notre fer est présent sous forme de bisglycinate, mieux assimilé que les autres formes de fer. Le fer est un oligo-élément naturellement présent dans l'organisme à l'état de traces. Dose : 14 mg par jour

Données scientifiques

Un apport insuffisant en fer peut entraîner une anémie (fatigue, pâleur, palpitations, diminution des performances intellectuelles, affaiblissement du système immunitaire). Le risque de carence en fer est plus fréquent chez les femmes : en âge de procréer (souvent en raison de règles abondantes) enceintes suivant un régime végétalien athlètes souffrant d'ulcères digestifs La carence en fer est l'une des carences les plus répandues dans le monde. Mais le fer peut aussi s'accumuler facilement dans l'organisme, car il n'existe que peu de systèmes pour l'éliminer. La dose journalière recommandée est d'environ 15 mg/jour pour les femmes. Mais plusieurs paramètres doivent être pris en compte au cours des différentes étapes de la vie d'une femme. Les pertes de sang menstruel sont de l'ordre de 0,6 mg/jour, auxquelles s'ajoutent les pertes inévitables (0,8 mg/jour), soit 1,4 mg/jour. Le niveau très variable des pertes sanguines menstruelles individuelles fait que 10 % des femmes ont des besoins en fer supérieurs à 2,3 mg/jour, et 5 % ont des besoins de 2,8 mg/jour. Les besoins de certaines adolescentes peuvent dépasser 3 mg/jour lors d'une poussée de croissance. Enfin, il est important de prendre en compte les différentes méthodes de contraception, qui peuvent influencer de manière significative le flux menstruel. En période de reproduction, les femmes ont un besoin accru d'environ 0,5 à 1,0 mg/jour. Ce besoin accru n'est pas dû à la croissance, comme chez les adolescentes, mais varie en fonction de la contraception utilisée, des grossesses et de la parité. Rapportés au poids corporel, les besoins de la femme ménopausée et de l'homme sont comparables. La prise d'un complément en fer est recommandée sous réserve d'un avis médical. Même pris à dose modérée, le fer peut provoquer des douleurs abdominales et des nausées, ou aggraver certains symptômes (ulcères digestifs) ou maladies (maladie de Crohn).

Idéal pour

Énergie, lutte contre l'anémie

Trouvé dans

La viande, la volaille, le poisson (sous forme héminique provenant du monde animal) et les légumes, les légumineuses, les céréales et les fruits (sous forme non héminique provenant des espèces végétales). La disponibilité biologique du fer héminique est nettement meilleure que celle du fer non héminique.

Avantages

On trouve en moyenne 50 à 60 mg de fer par kilo de poids corporel. Cela représente environ 4 g chez l'homme et 3,5 g chez la femme. Le fer est principalement absorbé par l'intestin grêle. Il contribue: à la libération d'énergie par l'organisme à la formation des globules rouges et de l'hémoglobine au transport de l'oxygène dans le sang au fonctionnement normal du système immunitaire à réduire la fatigue à la division cellulaire les fonctions intellectuelles normales

La science en chiffres

Nombres

3,5 g chez les femmes

Nombre d'études

115

Découvert dans

1713